Une croissance infinie est possible, mais.

Il est mathématiquement possible d'obtenir une croissance qui tend vers l'infini en détruisant tout puis en reconstruisant tout de plus en plus vite, mais ce destin n'est pas souhaitable s'il porte atteinte à notre qualité ainsi qu'à notre espérance de vie.

Et un tel comportement introduirait évidemment un risque croissant de destruction définitive.

Cette possibilité mathématique, qui constitue une dangereuse illusion, plus ou moins consciente, est due à un défaut de notre façon actuelle de mesurer richesse et croissance.

Nous devons donc construire des indicateurs qui rendent mieux compte des destructions de richesse, afin de les éviter et d'améliorer ainsi grandement notre qualité de vie.

Il s'agit, par exemple, d'éviter les émissions de CO2, qui en détruisant de la qualité d'atmosphère obligerait celles et ceux qui le peuvent à déménager au lieu de continuer à profiter de leur territoire préféré.