Langage

C'est l'usage qui fait le sens des mots. Avec beaucoup de temps et de moyens, certaines forces déterminées parviennent à modifier les usages. Imaginez les soucis éthiques que peut poser la génération automatique de texte manipulée par ces forces.

On pourrait envisager plusieurs mesures pour la protection contre les attaques sémantiques :

  • création d'un label pour distinguer les contenus créés par des humains.

  • traçabilité de la production de tous les textes utilisés par le collectif. Pour savoir qui modifie quoi, responsabiliser, demander des explications et des corrections a l'instar des outils de gestion de versions du code informatique.

  • déployer une plateforme de gestion de version pour les textes produits par le collectif